Michel Le Quéré

Michel Le Quéré

ARTOTHEQUE - exposition nomade

 

 

 

 

 

 

RAPPEL :

 

Les articles de mon blog sont illustrés par des morceaux de musique. Ceci a pu être réalisé grâce à DEEZER.com site musical interactif. Vous devez être inscrit sur ce site pour pouvoir accéder à ces illustrations sonores que je ne considère pas comme secondaires. Il suffit pour cela de créer un compte personnel. C'est gratuit. Lorsque vous êtes inscrit sur DEEZER cliquez sur le titre du morceau qui s'affiche dans la vignette placée au début de l'article de mon blog. Vous allez vous retrouver sur le site de DEEZER. Lancez alors la musique puis cliquez à nouveau sur l'article de mon blog figurant sur votre écran. Vous avez les deux en même temps : l'article et la musique choisie pour.

 

Mais vous pouvez très bien lire les infos de cet article sans musique. C'est vous qui décidez.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"C'est ce que je fais qui m'apprend ce que je cherche."

Pierre Soulages

 

 

                                                                                                            "Il n'y a peut-être pas de pire crime que d'empêcher un enfant de se rendre à l'école."

                                                                                                                                                                                                                     Louis Le Calvez

 

 

 

31 août 2014. A ce jour, de nombreux visiteurs de mon expo été 2014 ECCE HOMO m'ont fait part de leur sentiment, de leur souhait de voir les enfants des écoles profiter d'une telle expo. Je ruminais bien entendu une envie de ce genre ; la vieille fibre enseignante me murmurant Quand on sent que les choses valent la peine d'être montrées alors au diable la modestie. Tu devrais signaler l'existence de cette expo à toutes les écoles du bassin du Puy. Puisque tu parles de petite pierre apportée à la défense des Droits de l'Homme, tu dois inviter les enfants dans ton jardin à jouer au Petit Poucet.

Inviter les enseignants ? Par un courrier de ce type ?

 

 

Arsac-en-Velay, 31 août 2014


Bonjour,


J'invite les enseignants désireux de sensibiliser leurs élèves à la défense des Droits de l'Homme à visiter mon exposition été 2014 intitulée ECCE HOMO.
( Une trentaine de sculptures et installations traitant plus spécifiquement le thème de la défense des Droits de l'Homme mélangées à des oeuvres de facture art contemporain ).
Durée de la visite jardin de sculptures + galerie compter 1h30.
Horaires et date de la visite à votre convenance pendant tout ce mois de septembre 2014. Entrée gratuite. Prendre rendez-vous au 04 71 08 88 61.
Mon site internet pour juger de l'intérêt d'une telle visite : http://michellequr.blog4ever.com
Merci de bien vouloir faire passer l'information à toute personne susceptible d'être intéressée par l'existence d'une telle exposition.
Cordialement.

Michel Le Quéré

 

 

Bien sûr que non. Je ne peux pas débarquer comme ça dans les écoles. Je dois passer par l'Inspection Académique de Haute-Loire. L'idéal serait d'être recommandé par la conseillère pédagogique pour les Arts visuels, Arlette Devun. Son projet Artothèque - Exposition nomade dont la presse parle beaucoup est une belle idée et marche bien. Si elle venait visiter mon expo, peut-être jugerait-elle bon de la recommander aux enseignants. On peut toujours rêver.

Qu'Arlette Devun soit ici remerciée d'avoir bien voulu se déplacer. J'ai goûté ses compliments et tout s'est enchaîné. Les écoles ont été informées, les quatre classes de l'Ecole Primaire d'Arsac se sont aventurées Place du Reinage jusqu'aux portes de l'Espace Marie Bertrand et Arlette Devun a commencé à me parler de l'Artothèque. Ce projet fédérateur ne peut qu'enthousiasmer un artiste - qui est un être humain avant d'être un artiste - mais je ne me voyais pas afficher la prétention d'être en possession du talent et des compétences requises pour intégrer le mouvement.

Arlette Devun m'a proposé de participer à cette aventure. J'ai accepté et depuis les cadeaux ne cessent de pleuvoir.

 

 

ARTOTHEQUE - EXPOSITION NOMADE 

 

 

Type de projet : Projet fédérateur

 

Initier à la pratique artistique

Domaine: ARTS VISUELS


Qu'est-ce que cette Artothèque ? Depuis deux ans déjà, des œuvres originales d'artistes, prêtées à titre gracieux, sont utilisées en classe par des élèves du premier degré. Cette expérience, qui vise à initier les élèves à la pratique artistique et à encourager la démarche de création, est désormais étendue au second degré, notamment aux collèges. Cela correspond en outre à l'obligation faite aux établissements d'inscrire « un volet d'éducation artistique et culturel dans chaque projet d'école ».

 

L’expérience, qui vise à initier les élèves à la pratique artistique et à encourager la démarche de création, permet à des œuvres originales d’artistes - prêtées à titre gracieux ou issues d’acquisitions du Conseil Général - de circuler dans des classes des premier et second degrés.
Les élèves sélectionnent d’abord une œuvre sur laquelle ils travaillent ensuite en collaboration avec l’artiste. Au final, ce travail, réapproprié par chaque établissement, est restitué sous forme de créations personnelles.

 

Rôle des intervenants extérieurs qui ne peuvent être que des professionnels de la culture

« L’intervenant extérieur apporte un éclairage technique ou une autre forme d’approche qui enrichit l’enseignement et conforte les apprentissages conduits par l’enseignant, il ne se substitue pas à lui. »

(Circulaire du 3 juillet 1992)

 

 

 

 

Mes deux oeuvres retenues pour le parcours Artothèque - exposition nomade 2014-2015 sont les suivantes :

 

 

la frontière.JPG

 La frontière  ( chêne, sable, bronze, L = 40 cm )

 

 

 DSC01498.JPG

 

Au petit frère que je n'ai pas eu  ( bois peint, L = 45 cm )

 

 

 

 
Un jour j'ai appris que mes deux sculptures avaient été choisies parmi les oeuvres de la collection Artothèque-exposition nomade 2014-2015. La première par Fabienne Dupin et sa grande section de la Maternelle La Mouteyre de Brives-Charensac et la seconde par Nathalie Benoit et son CM1 de l'Ecole Primaire de Beauzac.
Heureux et honoré je suis. Mon travail plaît et semble utile. Que demander d'autre ?
 

Mardi 3 mars 2015, Nathalie Benoit et ses élèves sont venus à Arsac visiter jardin de sculptures et galerie. Ils avaient envie de découvrir mon univers.

 

IMG_2794.JPG

 photo Nathalie Benoit

 

 

Moi j'ai été émerveillé par le travail que l'enseignante et ses élèves ont réalisé à partir du séjour de ma sculpture dans leur classe. Chaque enfant a dessiné l'oeuvre, a réalisé l'oeuvre en pâte à modeler et aussi avec des jouets apportés de la maison ( nounours, poupées ... ) Ces deux enfants assis par terre, le plus grand tenant le plus jeune par le cou, ont visiblement touché, questionné, interpellé les élèves.

 

 

 

Je ne me voyais pas m'immiscer dans le remarquable parcours artistique de la classe mais j'étais heureux d'être à disposition. Côté sculpture ou pourquoi pas côté poésie. Et puis Nathalie Benoit a eu l'idée de me faire animer deux ateliers d'écriture dont les productions viendraient enrichir le projet de la classe.

 Le 2 avril je suis à Beauzac pour animer ces séances qui produisent les textes que voici :

 

la différence.jpg

 

berceuse.jpg

 

Ces poèmes, les voici intégrés au projet :

 

 

 

 

 

 

Ouvrir le lien qui suit pour se faire une idée du travail de la classe de Nathalie Benoit

 

 http://fr.padlet.com/nabenoit/artotheque

 

 

 

 Artothèque 2015

Découvrez les oeuvres des élèves en écho à celles des artistes.

Du 4 au 18 mai 2015 au niveau 0 de l'atelier Canopé (salle d'exposition)

 

Canopé 43

8 rue Jean Baptiste Fabre

Le Puy-en-Velay

 

 

Mardi 24 mars 2015, Fabienne Dupin et ses élèves sont venus à Arsac visiter jardin de sculptures et galerie, accompagnés par Arlette Devun. Ils avaient eux aussi envie de découvrir mon univers.

 

 A.D.3.jpg

 

 A.D.4.jpg

 

 A.D.5.jpg

 

A.D.7.jpg

 

A.D.8.jpg

 

A.D.11.jpg

 

A.D.9.jpg

 

A.D.10.jpg

 

A.Devun 1.jpg

 

A.D.2.jpg

Photos Arlette Devun

 

459.JPG

 

463.JPG

 

467.JPG

 

465.JPG

 

468.JPG

Photos Fabienne Dupin

 

 

Je suis profondément ému par ces jeunes enfants assis en rond sous l'arbre dans lequel se balance, prisonnier, un petit personnage replié sur lui-même. Pluie de symboles. Ces enfants qui ont choisi l'oeuvre intitulée La frontière dessinent une ronde fraternelle. Ils sont portés, j'allais dire naturellement, à l'entraide, la camaraderie, la bienveillance. Fabienne Dupin m'indique que la classe travaille sur l'écorce des arbres et le thème de l'art aborigène. Les élèves ont évoqué un monde sans frontières, dans lequel il n'y aurait plus de guerres, dans lequel tous les enfants pourraient aller à l'école. Ils sont sensibles à la protection de la terre. Peintures et poèmes aborigènes trouvent un indiscutable écho en eux. Ainsi cette page du livre "Paroles aborigènes", document que l'enseignante a eu la gentillesse de proposer à ma réflexion :

 

art aborigène.jpg
 

Je ne veux pas couper l'arbre de mon jardin de sculptures sous lequel les enfants se sont assis en rond comme s'ils réfléchissaient à la manière de réparer, recoudre et consoler notre planète.

Quelques jours après je proposerai à Fabienne Dupin et à ses élèves de découper dans de l'écorce des silhouettes dont ils pourraient peindre, habiller, décorer la face intérieure. Chacun la sienne. Chacun laissant se déployer les ailes de sa propre créativité. Et toujours cette pluie de symboles. Les enfants ont tout de suite imaginé rassembler les petits personnages en une ronde ... refusant de tenir compte des frontières. Feu vert obtenu je me mets au travail ...

Et le mardi 28 avril 2015 je découvre les oeuvres des élèves. Je suis subjugué par la richesse, l'inventivité, la beauté des réalisations. Reste à mettre la ronde sur pied. Chaque personnage est attaché à son voisin par un brin de raphia et collé au sol de la maquette. Quatre par quatre les enfants se relaient au chevet de la réparation de la terre. Côté extérieur la ronde reconstitue en quelque sorte un arbre dans l'écorce duquel se découpent des formes humaines. ( symbole de l'action de l'homme sur la planète ? ) Côté intérieur, dans le ventre de l'arbre, les êtres humains comme protégés par la nature, solidaires les uns des autres et tendus vers le même but.

Le résultat provisoire enthousiasme les adultes. La beauté de l'ouvrage semble complètement normale et naturelle pour les enfants.

 

 Artothèque 2015

Découvrez les oeuvres des élèves en écho à celles des artistes.

Du 4 au 18 mai 2015 au niveau 0 de l'atelier Canopé (salle d'exposition)

 

Canopé 43

8 rue Jean Baptiste Fabre

Le Puy-en-Velay

 

 

 

 artothèque 2015.jpg

 photo MON43

 

la mouteyre1.JPG

 

la mouteyre2.JPG

 

la mouteyre3.JPG

 

la mouteyre4.JPG

 

la mouteyre5.JPG

 

la moutyre6.JPG

 

 

 

Remerciements à
 
Arlette Devun, à Nathalie Benoit et à ses élèves, à Fabienne Dupin et à ses élèves, à leurs auxiliaires, accompagnatrices et accompagnateurs, à l'antenne Haute-Loire de l'Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education, à Cathy Gagnaire pour "Voiseau", à la mémoire du chêne de "La frontière" et à celle des arbres qui nous ont offert leur âme et leur écorce, au sculpteur marocain anonyme des petits dromadaires en bronze de cette "frontière", au petit frère que je n'ai pas eu, à Leonard Cohen et à Pierre Soulages qui, eux aussi, comme Arlette, Nathalie, Fabienne et leurs élèves m'ont aidé à m'extraire de ma nuit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A voir ou à revoir, LES CHEMINS DE L'ECOLE, un film documentaire d'Emmanuel Guionet dont voici le lien :

 

 

 http://pluzz.francetv.fr/videos/les_chemins_de_l_ecole.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



04/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres